20/07/2004

étoiles

Je reprend le clavier et après quelques jours et quelques nuits en apesanteur à me repaître de toi et uniquement de toi, je me réveille de ma première nuit sans étoiles, ce matin mon retour était vide, vide de toi et c'est si puissant et si violent quand ta présente c'est faites si "naturelle", ces jours on été merveilleux, des journées sans compter, compter les heures, compter les minutes, juste additionner et multiplier les étoiles qui naissent dans nos yeux au fur et à mesure de nos échanges, de nos fous rires, de nos baisers, de nos étreintes, de nos orgasmes, et là, je recommence le décompte des heures qui me séparent de toi.
 
Ce matin en relisant mes "histoires" de toi, je me rend vraiment compte de ce que j'écris, de ce que je dis et je ne parle que de toi, que de mes sentiments pour toi, pour ton corps aussi, je n'en peux rien, mon amour pour toi est aussi charnel, sensuel, les sens en alerte, je ne peux penser autrement qu'avec mon coeur c'est certain, mais aussi avec mes tripes et quand j'écris, plénitude et bein être se mêllent à excitation et désir.
 
Moi qui sai tant accepter de ces nuits, de leurs caresses à Eux qui me laissent froide, rien que penser à  toi et mon esprit explose comme ce Champagne que je goute à même tes seins, à même ton sexe, explose comme nos rires après l'orgasme, il explose comme mon coeur quand on jouis, titillées par nos envies et nos délires......

12:21 Écrit par lucy | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Touchante... ... comme toujours...
Merci...

Écrit par : M | 20/07/2004

succulent ...on déguste vos mots, c'est superbe, encore et toujours...
merci, bien à vous

Écrit par : Absintheae | 21/07/2004

merci... pour ces phrases douces et sensuelles, ce champagne, il pétille dans chaque mot...

Écrit par : Neige | 22/07/2004

Les commentaires sont fermés.